***
CECI EST L'ANCIEN SITE DU JOURNAL ENSEMBLE.

LISEZ NOS PLUS RÉCENTS ARTICLES SUR LE NOUVEAU SITE: WWW.ENSEMBLE.COOP

Bonne journée!

Le métro passera par Saint-Ailleurs

  • strict warning: Declaration of views_handler_argument_many_to_one::init() should be compatible with views_handler_argument::init(&$view, $options) in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_argument_many_to_one.inc on line 169.
  • strict warning: Declaration of date_handler_field_multiple::pre_render() should be compatible with content_handler_field_multiple::pre_render($values) in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/date/date/date_handler_field_multiple.inc on line 185.
  • strict warning: Declaration of views_handler_field_user_name::init() should be compatible with views_handler_field_user::init(&$view, $data) in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/views/modules/user/views_handler_field_user_name.inc on line 61.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_style_default::options() should be compatible with views_object::options() in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_style_default.inc on line 24.

Paul-Albert Brousseau, garagiste et maire de Saint-Ailleurs-de-l'Avenir, a présenté L'Écho de L'Avenir à la presse.
Photo: N.Falcimaigne
Montréal —

Du 19 au 21 mai, la ruralité débarque à Montréal. C'est au Complexe Desjardins que s'installera Saint-Ailleurs-de-l'Avenir, un village de 1 124 habitants. Solidarité rurale du Québec, qui fête ainsi ses 20 ans, a poussé le concept jusqu'à l'élection d'un maire et l'édition d'un hebdomadaire régional. Le maire de Saint-Ailleurs, Paul-Albert Brousseau, a donc rencontré la presse cette semaine pour en faire l'annonce.

« Nous sommes très fiers de notre petite localité, a déclaré le maire Brousseau. Pourtant, personne ne nous connaît. Alors nous prenons les grands moyens pour faire connaître notre village en le déménageant à Montréal. Saint-Ailleurs-de-l'Avenir deviendra ainsi le premier village au Québec, et probablement au monde, à profiter des services d'une station de métro! C'est dire toute notre volonté de partager avec les urbains l'effervescence de notre ruralité. »

Ominum esse possibilis

« Tout est possible. » C'est la devise de Saint-Ailleurs. En plus de découvrir ce qui se fait de mieux dans les régions, que ce soient des innovations technologiques au parc industriel ou des productions artistiques sur le parvis de l'église, les citoyens pourront participer à des « débats enflammés sur la ruralité et l'urbanité » au café du village.

Par cette initiative, Solidarité rurale du Québec souhaite surtout briser le silence qui sépare urbains et ruraux. « Nous observons et défendons le monde rural depuis maintenant 20 ans, précise Claire Bolduc, présidente de la coalition. Ce dernier a énormément changé au fil des ans, s’est relevé après chaque crise, a réussi à se réinventer. Au moment de fêter les 20 ans des États généraux du monde rural, il nous importait que le monde urbain redécouvre cette ruralité telle qu’elle est aujourd’hui; dynamique, créative et fière. »

L'installation du village s'inscrit dans l'événement Ruralia, du 16 au 21 mai, qui célèbre l'anniversaire par la tenue simultanée de la Formation nationale annuelle des agents de développement rural, de la Conférence nationale, de la Journée de la ruralité et d'un Banquet-bénéfice.

L'Écho de L'Avenir

L'Écho de L'AvenirLe maire a aussi procédé au lancement de la première édition de l'hebdomadaire de Saint-Ailleurs, L'Écho de l'Avenir. Le village installé au cœur du Complexe Desjardins bénéficiera ainsi d'un média d'information, qui sera inséré dans Le Devoir du samedi 14 mai.

Dans les pages de L'Écho de L'Avenir et dans les rues de Saint-Ailleurs, les citoyens découvriront les nombreuses initiatives qui marquent le développement du monde rural, partout au Québec. De la bioraffinerie régionale à la tablette numérique, en passant par les coopératives de santé et l'école en réseau, bien des surprises attendent les urbains, qu'ils aient encore ou non quelques préjugés envers la campagne.

Ils y trouveront également des regards diversifiés sur la ruralité. Claire Bolduc, Christian Bourque, Monique F. Leroux, Bernard Généreux, Jean-Paul Lallier, Michel Ledru et John Parisella ont répondu aux questions des journalistes de L'Écho. Ils y donnent un avant-goût de leur intervention lors de la Conférence nationale.

Pour se donner ainsi accès à une information de qualité sur les enjeux de son milieu, la municipalité de Saint-Ailleurs a fait appel à la toute nouvelle Coopérative de journalisme indépendant, fondée en février à Trois-Pistoles, au Bas-Saint-Laurent, et éditeur du journal Ensemble.

 

574 mots

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.