***
CECI EST L'ANCIEN SITE DU JOURNAL ENSEMBLE.

LISEZ NOS PLUS RÉCENTS ARTICLES SUR LE NOUVEAU SITE: WWW.ENSEMBLE.COOP

Bonne journée!

FIESS - Les voix citoyennes [vidéo]

  • strict warning: Declaration of views_handler_argument_many_to_one::init() should be compatible with views_handler_argument::init(&$view, $options) in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_argument_many_to_one.inc on line 169.
  • strict warning: Declaration of date_handler_field_multiple::pre_render() should be compatible with content_handler_field_multiple::pre_render($values) in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/date/date/date_handler_field_multiple.inc on line 185.
  • strict warning: Declaration of views_handler_field_user_name::init() should be compatible with views_handler_field_user::init(&$view, $data) in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/views/modules/user/views_handler_field_user_name.inc on line 61.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_style_default::options() should be compatible with views_object::options() in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_style_default.inc on line 24.

« L’économie sociale, c’est ce que je fais dans la vie parce que je suis une artiste. Sinon, je ne vois pas dans quelle catégorie je pourrais être ! », s'exclame Moe Clark.
Photo: David Champagne
Montréal —

La poésie n’a-t-elle pas souvent été le premier porte-voix des indignés dans l’histoire des changements sociaux ? Nul doute, en tout cas, que les artistes présents samedi dernier lors de la soirée organisée par le comité jeunesse du Chantier de l'économie sociale à la Société des arts technologiques, dans le cadre du Forum international de l'économie sociale et solidaire (FIESS), travaillent activement et passionnément à la sensibilisation et à la mobilisation des citoyens.
 

On pourra dire que la poésie a une fois de plus frappé fort lors de cette soirée, dont l’objectif était, selon la porte-parole du comité jeunesse, Sophie Morissette, « de mettre en valeur la vision des jeunes de l’économie sociale. » Le comité jeunesse a recueilli les mots, les images de jeunes de partout dans le monde et les a remis à des poètes afin qu’ils livrent des textes capables de rendre hommage à cette parole collective.

C’est avec des mots faisant écho au mouvement mondial des Indignés que le slameur Ivy a donné le coup d’envoi de la soirée : « Je vous offre la civile résistance en cadeau. » Prenant la parole successivement, les artistes ont clairement lancé un appel à la solidarité en dénonçant tour à tour l’individualisme et l’exploitation, dans une poésie revendicatrice digne de la Nuit de la poésie de 1970.  

À souligner, la prestation des deux figures féminines de la soirée, Moe Clark et Queen Ka, dont les textes et l’intensité sur scène rappellent l’inoubliable Speak White récité par son auteure, Michèle Lalonde, le 27 mars 1970. D’entrée de jeu, la poète métisse anglophone Moe Clark invitait à réfléchir sur le rôle social de l’artiste en confiant : « L’économie sociale, c’est ce que je fais dans la vie parce que je suis une artiste. Sinon, je ne vois pas dans quelle catégorie je pourrais être ! »

Queen Ka et Samian dans des extraits du spectacle:


Sur un fond de chants autochtones, elle a ensuite livré un poème sur les réalités des communautés amérindiennes réprimées et la perte de ce que ces peuples peuvent représenter en terme de solidarité : « While our land loses oil reserves, they make more indian ones. [...] We are twined, twisted like tobacco. » Poursuivant l’appel à l’indignation lancé par Ivy, l’artiste de Spoken Word, Queen Ka, s’est adressée directement au peuple québécois afin qu’il se dresse enfin et qu’il cesse d’être « tranquille même en révolution ». Dans un poème provocateur, comme un appel aux armes, elle a dénoncé les exploiteurs tout en renvoyant directement aux Québécois l’image de leur propre immobilisme : « Prenez-nous, parce que nous, on a jamais su se prendre. »

Et comment ne pas mentionner également la présence de Samian qui, une fois de plus, a rendu hommage à la parole algonquine de son peuple en livrant des passages dans sa langue et en dénonçant les injustices de son peuple dont l’histoire est « similaire à l’histoire des Noirs. »  

Autre événement marquant de la soirée : l’annonce faite par John McNain, vice-président stratégies et produits chez Capital One, de la mise sur pied d’un nouveau programme de subvention pour soutenir les initiatives d’économie sociale portées par des jeunes. En plus d’offrir des bourses, le Fonds Capital One pour jeunes entrepreneurs assurera un soutien à ces jeunes en leur donnant des ateliers sur le processus de création d’entreprise.

583 mots

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.