***
CECI EST L'ANCIEN SITE DU JOURNAL ENSEMBLE.

LISEZ NOS PLUS RÉCENTS ARTICLES SUR LE NOUVEAU SITE: WWW.ENSEMBLE.COOP

Bonne journée!

La Ptite Tournée des choristes de la Haute-Côte-Nord [vidéo]

  • strict warning: Declaration of views_handler_argument_many_to_one::init() should be compatible with views_handler_argument::init(&$view, $options) in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_argument_many_to_one.inc on line 169.
  • strict warning: Declaration of date_handler_field_multiple::pre_render() should be compatible with content_handler_field_multiple::pre_render($values) in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/date/date/date_handler_field_multiple.inc on line 185.
  • strict warning: Declaration of views_handler_field_user_name::init() should be compatible with views_handler_field_user::init(&$view, $data) in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/views/modules/user/views_handler_field_user_name.inc on line 61.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_style_default::options() should be compatible with views_object::options() in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_style_default.inc on line 24.

La Ptite Tournée 2011: des choristes de l’ensemble Les Gens de mon pays sur le parvis de l’église de Sacré-Cœur.
Photo et vidéo: Les Gens de mon pays
Les Bergeronnes —

Chanter Noël a cappella pour leur communauté : c’est le cadeau du chœur Les Gens de mon pays des Bergeronnes. Pendant une journée marathon, des adultes et des enfants de la chorale ont chanté sur les parvis des églises, dans des résidences de personnes âgées et pour un souper-bénéfice. Avec un bus jaune, du rouge et du blanc pour leurs habits et le Père Noël en personne, ils ont créé dans leur région une nouvelle tradition depuis cinq ans. Et qu’importe la température, le plaisir est au rendez-vous!

C’est le 3 décembre. Une trentaine de petits et grands de la chorale embarquent dans un bus jaune pour leur traditionnelle Ptite Tournée qui va débuter à Tadoussac sur les marches de l’église. Ils ont choisi quatre chansons dans leur répertoire de Noël: Venez mes enfants, Les anges de nos campagnes, Adeste fideles et Glory Alleluia. Heureusement, le soleil est au rendez-vous et réchauffe les voix par un matin bien hivernal, avec une température proche de zéro.

Après avoir offert leurs chants aux passants et échangé quelques mots avec leur auditoire, il leur faut vite remonter dans le bus pour le prochain rendez-vous sur le parvis de l’église de Sacré-Cœur. Puis, ce sera celui des Escoumins et le foyer des personnes âgées de l’hôpital, deux commerces de Longue-Rive, un autre foyer pour les aînés de Forestville et pour finir, celui des Bergeronnes, suivi d’un souper-bénéfice pour la distribution des paniers de Noël.

Une tradition dans d’autres pays

« On s’est inspiré de la tradition anglaise avec les gens qui vont chanter dans les rues pour Noël. Ceux qui nous écoutent trouvent ça très agréable. C’est une belle activité dehors et dans les foyers, en marge de notre concert traditionnel de Noël à l’église. C’est très généreux de la part des choristes », explique Nathalie Ross, la directrice musicale des Gens de mon pays, le chœur régional parrainé par Gilles Vigneault.  

Ils vont ainsi parcourir près de 200 km dans la journée avec un tempo chronométré : chanter, embarquer, repartir. Recommencer. Pour six villages de la Haute-Côte-Nord. « C’est sûr qu’on n’a pas un immense public parce qu’on est dehors. Les enfants adorent la Ptite Tournée. Dans les foyers, c’est émouvant. On met de l’amour, de la couleur, du chant dans le cœur des gens », commente France Savard, une des choristes qui s’est même parée d’une guirlande lumineuse pour chanter à côté du Père Noël.

Un projet généreux pour la communauté

Pour réaliser ce projet chaque année, la chorale affrète un bus scolaire avec son chauffeur et ne paie que l’essence, le reste est offert par le transporteur du village. Pour la région, la Ptite Tournée est une nouveauté. « Ca se fait encore beaucoup aux États-Unis et je pense qu’au Québec, ça s’est déjà fait », explique Geneviève Larouche, une native des Bergeronnes qui se souvient « que dans la région, les villages étaient isolés et jusqu’en 1955, il n’y avait pas de routes ». Mais depuis cinq ans, presque rien n’arrête la Ptite Tournée sur sa route, en tout cas pas une température de 20 °C en dessous de zéro, juste la pluie verglaçante!

577 mots

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.