***
CECI EST L'ANCIEN SITE DU JOURNAL ENSEMBLE.

LISEZ NOS PLUS RÉCENTS ARTICLES SUR LE NOUVEAU SITE: WWW.ENSEMBLE.COOP

Bonne journée!

Tournée Je coop - Les élus municipaux appuient la coopération

  • strict warning: Declaration of views_handler_argument_many_to_one::init() should be compatible with views_handler_argument::init(&$view, $options) in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_argument_many_to_one.inc on line 169.
  • strict warning: Declaration of date_handler_field_multiple::pre_render() should be compatible with content_handler_field_multiple::pre_render($values) in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/date/date/date_handler_field_multiple.inc on line 185.
  • strict warning: Declaration of views_handler_field_user_name::init() should be compatible with views_handler_field_user::init(&$view, $data) in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/views/modules/user/views_handler_field_user_name.inc on line 61.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_style_default::options() should be compatible with views_object::options() in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_style_default.inc on line 24.

À l’initiative du Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM) et de la tournée Je coop, les maires de plusieurs villes régionales soulignent, en signant la Déclaration à l’occasion de l’Année internationale des coopératives 2012, l’apport des coopératives pour la santé économique de leur région.
Photo: Pascale Charlebois
Gatineau —

Après les maires de Rimouski, Éric Forest, et de Gatineau, Marc Bureau, qui déclaraient leur appui au mouvement coopératif et mutualiste le 11 septembre dernier, c’est au tour du maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny, et de celui de  Québec, Régis Labeaume, de joindre leur voix à ce mouvement provincial de reconnaissance. À l’initiative du Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM) et de la tournée Je coop, les maires de plusieurs villes régionales soulignent, en signant la Déclaration à l’occasion de l’Année internationale des coopératives 2012, l’apport des coopératives pour la santé économique de leur région.

Dans les prochaines semaines, d’autres représentants municipaux joindront leur voix à celle de l’Assemblée nationale pour reconnaître l’impact économique des coopératives et des mutuelles. Saguenay et Trois-Rivières sont les prochaines destinations de la tournée Je coop, dont l’objectif est de valoriser et de promouvoir le travail des coopératives et des mutuelles dans l’ensemble de la province. 

Un appui symbolique

Bien que la signature de cette déclaration soit avant tout un geste symbolique, il reste un geste important, selon Jonathan Raby, concepteur multimédia à la coop de travail 1-20MÉDIA. «Le symbole est important. Il signifie un appui plus grand, plus vaste. C’est une façon de dire : les coopératives sont là, de plus en plus là, elles sont sorties de la crise financière, mais il reste encore à faire. Et souvent, en plus, le milieu coopératif est méconnu.»

Une initiative que voit également d’un bon oeil Jean-Pierre Allard, le président de la Coop Jabo, une coopérative de travailleurs née de la fermeture de l’entreprise Alstom : «On est content, la ville de Gatineau va nous aider.  Cela nous permettra peut-être de les rencontrer afin de grandir dans ce domaine-là. C’est un appui de plus. En tout cas, je compte bien m’en servir!»

Pour le moment, par contre, le geste demeure symbolique et le maire de Gatineau ne prévoit pas de mesures supplémentaires pour aider les coopératives et les mutuelles sur son territoire. L’objectif de la tournée Je coop n’est d'ailleurs pas de fournir davantage de soutien financier, mais bien de créer des liens entre les municipalités, les principaux acteurs économiques, et le mouvement coopératif et mutualiste. 

Comme l’explique Hélène Simard, présidente du CQCM, il convient d’abord de créer un rapprochement avant de faire des demandes spécifiques : «Il ne faut pas faire de demande la journée où on a un besoin. Il faut devenir des amis avant. Pour l’instant, on sent surtout un respect important. Les élus n’ont aucune hésitation. Ce sont des gens qui sont conscients de ce qu’ils font. Après, quand nous aurons des besoins plus spécifiques, ils auront tout de même déjà déclaré publiquement leur appui.» 

Le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny, reconnaît lui aussi l’importance de ce modèle économique : «Au sein de notre économie qui est très concurrentielle, il est dans l’intérêt de tous d’encourager une forme d’entrepreneuriat qui génère une richesse locale. De plus, les coopératives sont des organisations démocratiques, basées sur la justice et l’équité, qui favorisent l’inclusion sociale et la participation citoyenne. Exemple de solidarité, d’entraide et de réussite économique, les coopératives démontrent quotidiennement que les valeurs humaines peuvent bien s’accorder avec les valeurs financières». Reste à voir si les discours déboucheront sur des partenariats ou des mesures de soutien additionnelles dans les prochaines années.

Des suites à l’échelle nationale

La tournée Je coop, initiée et orchestrée par le CQCM, a inspiré les dirigeants du CCCM (Conseil canadien de la coopération et de la mutualité), qui se préparent à faire une tournée semblable dans l’ensemble du Canada, comme l’explique la directrice générale, Brigitte Gagné : «Le CCCM travaille à développer une initiative semblable partout au Canada dans nos communautés francophones en situation minoritaire pour la langue officielle. Le projet sera un peu transformé, puisque nous voulons qu’il soit à l’image de ces communautés.»  Le lancement de cette tournée devrait s’effectuer à l’automne 2013.

 

715 mots

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.