***
CECI EST L'ANCIEN SITE DU JOURNAL ENSEMBLE.

LISEZ NOS PLUS RÉCENTS ARTICLES SUR LE NOUVEAU SITE: WWW.ENSEMBLE.COOP

Bonne journée!

Convergence de permaculture du Nord-Est de l'Amérique

Un point tournant pour la permaculture

  • strict warning: Declaration of views_handler_argument_many_to_one::init() should be compatible with views_handler_argument::init(&$view, $options) in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_argument_many_to_one.inc on line 169.
  • strict warning: Declaration of date_handler_field_multiple::pre_render() should be compatible with content_handler_field_multiple::pre_render($values) in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/date/date/date_handler_field_multiple.inc on line 185.
  • strict warning: Declaration of views_handler_field_user_name::init() should be compatible with views_handler_field_user::init(&$view, $data) in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/views/modules/user/views_handler_field_user_name.inc on line 61.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_style_default::options() should be compatible with views_object::options() in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_style_default.inc on line 24.

Les participant-e-s réuni-e-s à Frelighsburg ont pu en savoir plus sur la permaculture et visiter des entreprises, comme ici La Serpe d’or, producteur de plantes médicinales implanté dans la région depuis six ans.
Photo: Nicolas Falcimaigne
Frelighsburg —

Courant d’abord marginal, la permaculture se répand désormais de façon exponentielle. Près de 500 personnes se sont réunies à Frelighsburg pour la neuvième Convergence de permaculture du Nord-Est de l’Amérique, du 5 au 7 juillet dernier, battant le record de participation des éditions précédentes. Une occasion pour des gens tant du Québec que d’autres provinces et des États-Unis d’échanger sur leurs projets et de constater que loin d’être en marge de notre société, cette alternative s’y retrouve en des endroits souvent insoupçonnés.

L’engouement pour la permaculture au Québec ne fait aucun doute pour Grégoire Lamoureux, instructeur et designer de projets de permaculture – et un des premiers à l’enseigner ici – installé en Colombie- Britannique. « Ça fait plusieurs années que je n’enseigne plus au Québec, mais j’ai des demandes, souligne-t-il. Je travaille sur un projet dans les Laurentides et j’ai régulièrement des courriels du Québec, donc l’intérêt est là. J’ai aussi des Québécois qui viennent à l’Ouest suivre un cours. Les gens recherchent des solutions positives. »

Un exemple de l’application de la permaculture dans la vie courante : les logiciels libres. Mozilla Firefox, Linux, Apache et Wordpress sont largement utilisés à travers le monde. Selon Geoffroy Ménard, conférencier lors de la Convergence, les points communs entre les deux domaines sont nombreux. « Les deux modèles sont basés sur la coopération, la décentralisation et l’impératif d’accepter la rétroaction, affirme- t-il. Le but est d’apporter des solutions du bas vers le haut et non l’inverse. »

Un avenir à défricher

Si la Convergence marque un point tournant pour l’avenir de la permaculture, celui-ci ne sera pas sans écueils. « L’accès au territoire est une limite, c’est dispendieux, reconnaît Grégoire Lamoureux. L’accès aux outils et à la connaissance aussi : il n’y a pas beaucoup de modèles ou d’exemples dans la région. C’est un défi et une opportunité en même temps, ça prend des personnes qui vont plonger et prendre la chance. »

La permaculture est une solution aux changements climatiques, selon Eric Toensmeier, auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet. « La permaculture va permettre de séquestrer une immense quantité de gaz à effet de serre, affirme-t-il. Si on peut combler nos besoins alimentaires tout en combattant les changements climatiques, c’est une belle victoire mutuelle pour les gens et l’environnement. »

Suite au bouillonnement et au partage d’idées de la Convergence, les modèles risquent de se multiplier. Un pas de plus vers la diffusion de ce qui s’impose comme une alternative plus qu’intéressante au modèle agricole actuel... voire à des pans entiers de notre fonctionnement en société.

454 mots

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.