***
CECI EST L'ANCIEN SITE DU JOURNAL ENSEMBLE.

LISEZ NOS PLUS RÉCENTS ARTICLES SUR LE NOUVEAU SITE: WWW.ENSEMBLE.COOP

Bonne journée!

Coopérative de solidarité Café O’ Marguerites

Un p’tit café de village qui vaut le détour!

  • strict warning: Declaration of views_handler_argument_many_to_one::init() should be compatible with views_handler_argument::init(&$view, $options) in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_argument_many_to_one.inc on line 169.
  • strict warning: Declaration of date_handler_field_multiple::pre_render() should be compatible with content_handler_field_multiple::pre_render($values) in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/date/date/date_handler_field_multiple.inc on line 185.
  • strict warning: Declaration of views_handler_field_user_name::init() should be compatible with views_handler_field_user::init(&$view, $data) in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/views/modules/user/views_handler_field_user_name.inc on line 61.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_style_default::options() should be compatible with views_object::options() in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_style_default.inc on line 24.

Une ambiance chaleureuse règne O'Marguerites
Photo: O'Marguerites
Sainte-Marguerite-du- Lac-Masson —

«Ma planète, je l’aime un peu, beaucoup, passionnément!», voilà un (jeu de) mot d’ordre intrigant pour un café-boutique des Pays-d’en-Haut! C’est pourtant celui adopté par la Coopérative de solidarité Café O’Marguerites, sise à Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson dans les Laurentides. L’explication tient de son nom, bien sûr, mais surtout de sa mission : nous faire manger sainement tout en respectant l’environnement naturel. Et aussi de sa tactique : privilégier les producteurs locaux dont les valeurs et l’éthique sont semblables aux leurs. Résultats : un p’tit café de village «concept» passionnément mené par 5 femmes éco-responsables et branchées «social», un service-comptoir qui offre de la bouffe santé, un café-terrasse où il fait bon se rencontrer et une boutique de p’tits produits sains favorisant la consommation soutenable. Bref, l’économie sociale et le développement durable dûment appliqués.

Le destin des propriétaires (Véronica Zuniga, Suzanne Boutet, Marinelle Cadieux, Lucia Espinosa, Caroline Locas et Julie Gagnon-Draws) converge en 2011, année où elles décident de donner naissance à la Coopérative de solidarité Café O’Marguerites. Les cinq futures entrepreneures, soit établies au village ou rêvant de le faire, se cherchent toutes un emploi stable. Elles se découvrent bientôt plusieurs points communs : elles sont engagées, dans la fleur de l’âge (ou faut-il dire : dans la marguerite de l’âge?), pleines d’enthousiasme et de talents, efficaces et polyvalentes.

Une coop pour revitaliser

Elles décident de mettre leurs forces au service de leur village d’adoption, qui a bien besoin d’un petit coup de neuf. «À Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson, il y a moins de 3000 habitants et c’était un village fantôme, explique Marinelle Cadieux, directrice générale. On a voulu y créer un lieu de rassemblement pour les gens. Et ainsi participer à son développement économique et social tout en faisant la promotion de la bouffe santé, des habitudes de consommation saines et du respect de l’environnement.»

La formule coopérative s’est imposée tout naturellement pour ces cinq partenaires d’affaires. «C’est la formule qui répondait le mieux à notre manière de concevoir la vie et le travail en équipe», explique Mme Cadieux.

La coopérative comprend des membres travailleurs (parts sociales: 2500$) et des membres de soutien (parts sociales: 1000$). Comme il s'agit d'une entreprise d'économie sociale à but non lucratif, tous les profits seraient réinvestis dans la coopérative.

Décollage réussi

Une fois l’idée lancée, elles ne font ni une ni deux et les voilà déjà effeuillant la marguerite, pas seulement pour se demander à quel point elles aiment leur planète, mais aussi pour voir à quel point leur conjoint et leurs amis leur sont dévoués! La réponse est à ce point positive qu’en moins de trois mois (de septembre à décembre) elles passent du plan d’affaires à la pendaison de la crémaillère sans oublier la rénovation de la bâtisse, l’installation des équipements, l’approvisionnement et la concoction de menus et de programmes culturels!

Leur défi après deux ans d’opération et un chiffre d’affaires annuel de 208000$? Augmenter l’achalandage durant les périodes non touristiques, soit au printemps et à l’automne. Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson est situé à quelques kilomètres de Ville d’Estérel, haut lieu de villégiature où le touriste est donc très présent durant l’été et l’hiver. Leurs projets pour fidéliser la clientèle? Offrir davantage de mets pour emporter frais ou congelés : quiches, tourtières, pâtés divers, etc., et développer le service de traiteur.

Plus qu’un café, un mode de vie

Ce qui les distingue des autres cafés du genre, selon Mme Cadieux: «L’ambiance. La beauté de l’endroit, la vue sur le lac Masson. Le fait que tout le monde y trouve sa place, quelle que soit sa condition sociale.» Le nombre de services offerts y est aussi pour quelque chose: une salle à manger où déguster une bonne soupe et un café autant que des plats gourmets uniques, inventés et cuisinés sur place avec des produits du terroir; une boutique offrant des produits sélectionnés selon des critères de durabilité (soins corporels et holistiques; produits alimentaires ménagers, de jardinage; d'artisanat…); un café-terrasse chaleureux où offrir conférences, spectacles, ateliers et autres réunions; un service de traiteur et de boulange; Internet haute vitesse; des livres à consulter; un jardin d’herbes à visiter, etc. Bref, un milieu de vie...

Site internet : www.cafeomarguerites.com

753 mots

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.

Article