***
CECI EST L'ANCIEN SITE DU JOURNAL ENSEMBLE.

LISEZ NOS PLUS RÉCENTS ARTICLES SUR LE NOUVEAU SITE: WWW.ENSEMBLE.COOP

Bonne journée!

Coopérative financière Jord Arbete Kapital (JAK), en Suède

Rembourser ses dettes en épargnant

  • strict warning: Declaration of views_handler_argument_many_to_one::init() should be compatible with views_handler_argument::init(&$view, $options) in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_argument_many_to_one.inc on line 169.
  • strict warning: Declaration of date_handler_field_multiple::pre_render() should be compatible with content_handler_field_multiple::pre_render($values) in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/date/date/date_handler_field_multiple.inc on line 185.
  • strict warning: Declaration of views_handler_field_user_name::init() should be compatible with views_handler_field_user::init(&$view, $data) in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/views/modules/user/views_handler_field_user_name.inc on line 61.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_style_default::options() should be compatible with views_object::options() in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_style_default.inc on line 24.

L’accès à la propriété est en crise au Québec et ailleurs en Amérique du Nord. Pendant que l’étalement urbain se fait au prix d’une hausse vertigineuse de la valeur des propriétés, d’autres sont abandonnées dans les régions rurales.
Photo: Nicolas Falcimaigne
Montréal —

La coopérative financière Jord Arbete Kapital (JAK) de Suède offre depuis près de 40 ans des services bancaires « sans intérêts ». Axée sur le développement social et l’entraide, son modèle a été reproduit dans plusieurs pays dont l’Allemagne et le Danemark. Une coopérative JAK tente de s’établir actuellement en Italie. Serait-ce possible de contracter un prêt sans intérêts au Québec prochainement ?

JAK ne perçoit aucun intérêt sur les prêts personnels et hypothèques qu’elle accorde, mais ne donne aucun intérêt sur les épargnes des clients non plus. C’est une vision plus idéologique que pragmatique. « Nous considérons que les intérêts augmentent les inégalités dans la société », affirme le représentant des relations internationales à JAK, Miguel Ganzo. En supprimant les intérêts, la coopérative souhaite que les épargnants aient une gestion plus active de leur argent. « Ceux qui ont beaucoup de liquidités s’assoient dessus en regardant entrer les intérêts plutôt que d’investir. Nous voulons éviter ce genre de comportement. »

Comment ça marche ?

« Nous nous voyons comme sans intérêts, mais nos prêts ne sont pas gratuits. Ils ont un coût », explique Miguel Ganzo. Chaque prêt contracté engendre un frais annuel fixe de 3 % de la dette courante. « Au fur et à mesure que la dette est remboursée, le frais annuel diminue », précise M. Ganzo.

Encourager l’épargne

En plus de ce frais de gestion, l’épargnant doit pouvoir économiser un montant équivalent à celui de son prêt lors de la période d’emprunt. « Pour chaque versement mensuel, nous demandons le même montant en épargne. Si vous remboursez 100 $ de votre prêt, vous devez déposer 100 $ également », détaille le représentant. Toutefois, ce montant ne peut être celui de votre compte courant. Il ne pourra être touché qu’un mois après le remboursement total du prêt. « Après avoir remboursé votre 16 000 $ sur dix ans, vous n’avez plus dette, mais avez surtout un compte avec 16 000 $ que vous pouvez utiliser », souligne M. Ganzo.

Hypothèques

La coopérative n’offre pas que de petits prêts personnels. Elle a également les reins assez solides pour financer des hypothèques. « Une très grande partie de nos prêts concerne des achats de maison », rappelle Miguel Ganzo.

----------------------------
Chers lecteurs et lectrices, cet extrait d'article fait partie d'un dossier transmis en exclusivité à nos abonné-e-s. Certains articles spécialisés seront aussi exclusifs aux abonné-e-s dans l'avenir. Nous vous invitons à vous abonner ou à faire un don ponctuel et nous vous le transmettrons alors en entier. Bonne lecture!

ou s'abonner pour recevoir le dossier complet du journal Ensemble !
 

462 mots

Commentaires

maison abandonnée...?

Bonjour, j'aimerais vous dire que la photo utilisée pour votre article ne correspond pas à la réalité, cette propriété n'est pas abandonnée pcq, premièrement, la toiture est neuve et deuxièmement, le proprio, le voisin, ne veut absolument pas la vendre...Elle est sise au 4ième rang est, à Ste-Françoise, LesBasques.

Inhabitée?

Bonjour,

J'imagine bien que la maison a un propriétaire. Tout a un propriétaire. Je salue le fait qu'il la protège d'une toiture neuve, car c'est une très jolie maison, et c'est ce qui m'a poussé à la photographier.

Mais la maison est-elle habitée? Je n'y ai jamais vu personne. Si elle n'est pas habitée, je crois qu'elle illustre bien le commentaire qui est avec la photo.

Merci M. Rioux, très heureux que vous nous lisiez, et au plaisir de vous compter parmi nos abonnés!

Nicolas Falcimaigne

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.