***
CECI EST L'ANCIEN SITE DU JOURNAL ENSEMBLE.

LISEZ NOS PLUS RÉCENTS ARTICLES SUR LE NOUVEAU SITE: WWW.ENSEMBLE.COOP

Bonne journée!

Coopératisme

L’éthique et la morale

  • strict warning: Declaration of views_handler_argument_many_to_one::init() should be compatible with views_handler_argument::init(&$view, $options) in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/views/handlers/views_handler_argument_many_to_one.inc on line 169.
  • strict warning: Declaration of date_handler_field_multiple::pre_render() should be compatible with content_handler_field_multiple::pre_render($values) in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/date/date/date_handler_field_multiple.inc on line 185.
  • strict warning: Declaration of views_handler_field_user_name::init() should be compatible with views_handler_field_user::init(&$view, $data) in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/views/modules/user/views_handler_field_user_name.inc on line 61.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_style_default::options() should be compatible with views_object::options() in /var/alternc/html/f/ftm/drupal-6.9/sites/all/modules/views/plugins/views_plugin_style_default.inc on line 24.

Claude Béland propose l'adoption d'un code d'éthique du coopératisme.
Photo fournie par Claude Béland
Mont-Royal —

Enseigner la morale, c’est enseigner aux êtres humains les valeurs et les règles d’action qui fonctionnent comme norme dans une société. Les grandes chartes des droits de l’homme énoncent, généralement, ces valeurs fondamentales et les règles d’action qui les accompagnent. La morale est au cœur de la vie des individus: elle reflète l’identité de chacun ainsi que le genre de personne que nous désirons être, et témoigne du genre de société dans laquelle nous voudrions vivre. L’éthique analyse les pratiques de la morale et fait l’examen des justifications de nos jugements moraux.

Autant la morale que l’éthique sont toujours présentes dans nos vies, malgré les nombreuses lois adoptées par les gouvernements. C’est que les lois ne règlent pas tout. Au contraire, combien de citoyens arrivent à contourner habilement et régulièrement les lois: travail au noir, évasion fiscale, tricherie, collusion, injustice malgré les textes de lois, manigances pour faire indirectement ce que la loi défend directement, etc. Malgré les propositions morales des Grandes Chartes: liberté, égalité et fraternité, solidarité, respect de la personne humaine, éthique du bien commun, le résultat de l’ensemble des lois ne réussit pas à créer une société où chacun et chacune ont une place et un rôle à jouer afin que tous puissent vivre dignement.

Pour un code d'éthique du coopératisme

Ayant fait carrière dans le monde des coopératives, je sais fort bien que le strict respect de la lettre de la loi ne suffit pas à nourrir l’esprit coopératif. Il se nourrit à l’éthique du respect de chacun des individus et de la recherche d’une liberté qui ne nuit pas à celle des autres, de l’égalité des droits et des chances et d'une fraternité par la solidarité à une éthique du bien-commun. Pour protéger le réseau de l’économie sociale des effets pervers d’un libéralisme exacerbé, faudra-t-il entamer un grand débat sur la question de l’éthique coopérative et mutualiste afin d’écrire un code d’éthique du coopératisme et de la mutualité modernes ? Personnellement, je le souhaite.

-----
Claude Béland est coprésident d'honneur de la Coopérative de journalisme indépendant, l'organisme éditeur du journal Ensemble.

382 mots

Commentaires

L'Éthique et la morale

Bonjour à M. Béland,
Bonjour à tous les lecteurs,

J'ai lu le texte de M. Béland sur le sujet ci-dessus mentionné et j'ai en plus entendu l'interview qu'il a accordé à l'émission "Desautels le dimanche du 10 août 2014.

Quelle audace de la part de M. Béland de nous parler de morale, pour ne pas dire, de nous faire la morale sur nos règles d'actions en société et les valeurs que nous souhaitons mettre de l'avant par ces règles ou lois que nous nous écrivons et votons.

J'ai amèrement subi l'abandon de la philosophie coopérative comme mode de gestion des Caisses Desjardins au moment même où Claude Béland en était le président et chef de la direction; c'est Claude Béland qui a instauré, tout juste à la veille de son départ en décembre 1999, l'actuel style de gestion néolibéral des gigantesques et impersonnelles Caisses Desjardins d'aujourd'hui. Les membres sont très certainement des millions à dénoncer régulièrement la nouvelle direction oligarchique (pour ne pas dire autre chose) des Caisses Desjardins.

Claude Béland a béni, de son statut de président sortant, la déstructuration de l'esprit de coopération qui animait depuis toujours les Caisses populaires Desjardins, afin de placer en tout premier plan l'intérêt supérieur (disait-il) du Mouvement Desjardins. Ce sont ses propres paroles.

Un livre écrit par René Croteau, ex-directeur général de la Fédération des Caisses relate tout le désarroi que Claude Béland a créé sous la pression justement des agences de notation américaines et européennes. Desjardins et les affres de la mondialisation ne sont pas nés après Claude Béland: il en a été l'instigateur par plusieurs politiques capitalistes et néolibérales, entre autres, la rémunération incitative des employés, et les fusions de Caisses populaires qui ont entrainé plusieurs fermetures sous sa propre gouvernance.

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.